Permettre aux parents de se loger près de l’hôpital dans un espace d’hospitalité, c’est contribuer à préserver un équilibre affectif déterminant pour la qualité du traitement médical de l’enfant

Elle est ouverte tous les jours 24h sur 24, en tant que lieu de vie simplement.

Elle est accessible à toutes les familles, quelle que soit leur situation économique.

Elle est forte de l’expérience de ses membres fondateurs et d’un réseau étoffé d’associations ; les familles y trouvent un appui efficace et des réponses à leurs interrogations.Photos La Gazette 039

Elle favorise l’échange, l’entraide et le dialogue tout en respectant l’intimité de chacun.

Propriété de la Ville de Lausanne, cette ferme a été entièrement rénovée par cette dernière, notamment pour répondre aux besoins découlant de l’hébergement des familles. INTERVALLE y loue le rez-de-chaussée, soit une quinzaine de chambres de tailles variables, dans lesquelles des lits supplémentaires peuvent êtres disposés afin d’y accueillir les éventuels frères et sœurs de l’enfant hospitalisé.

Les espaces d’hospitalité ont été pensés afin que chacun puisse préserver sa vie privée, mais aussi pour que les rencontres, les échanges et la solidarité se vivent au quotidien : deux blocs cuisines, une chambre à lessive, un petit salon, une cour intérieure et la jouissance d’un jardin, sont autant d’endroits en tout temps accessibles pour grands et petits.

Proche du CHUV, la Maison d’INTERVALLE permet aux parents de demeurer à proximité de leur enfant hospitalisé. Elle offre aux familles, dont le domicile est éloigné de Lausanne, un hébergement pratique, chaleureux et économique.

Pour y séjourner, il suffit de téléphoner. Les tarifs sont accessibles à tous, même pour les personnes à revenu modeste.